Assise sur le bord du bocal

Quel bel outil qu’un tout petit blog ! Il a beau être très modeste ou, en tout cas, en cours de – très lent – développement, maviesurlecaillou.com reçoit malgré tout beaucoup de visites très régulièrement et vous êtes maintenant très nombreux à m’écrire.

C’est assez drôle, j’ai l’impression de me retrouver dans mes années de pré-adolescence où je passais des heures le mercredi après-midi et les samedis et dimanches à répondre à mes correspondants. A l’époque je prenais grand soin de choisir des beaux papiers à lettres, de belles enveloppes, j’écrivais avec ma plus belle écriture des lettres toujours assez longues qui interrogeaient mes amis de très loin sur leur vie tout en leur livrant des informations sur mon quotidien de Saint-Pierraise de 12 ans sur son rocher.

Le numérique a balayé le joli papier et les pleins et déliés de mes enveloppes mais il a tout de même l’avantage de me permettre d’écrire à une petite communauté qui s’élargit. Ca me donne un sentiment de liens qui se créent entre vous et moi et vraiment ça apporte une autre dimension à ma vie insulaire. Alors merci pour vos nombreux messages ! continuez !

bocalVous avez tous en tête une image de SPM (vous me permettez d’utiliser les initiales ?) absolument idéalisée. Comme si nous étions une terre hors de votre monde, flottant, voguant loin, très loin. A vous lire j’ai l’impression d’être assise sur le bord d’un bocal, les pieds dans le vide et quand je me penche pour regarder sous moi, je vois le monde qui s’agite. Souvent vous me dites que vous viendrez à SPM « dans une autre vie » comme si il fallait traverser l’éther et les limbes de l’atlantique pour nous atteindre.

D’ailleurs savez-vous que certains spécialistes sont persuadés que plusieurs des romans de Jules Verne évoquaient en réalité Saint-Pierre et Miquelon ? allez voir ici. Et si l’Ile Mystérieuse était Saint-Pierre ??? On a le brouillard et les naufrages qu’il faut pour mériter ce titre !

C’est un peu ça, vous avez raison. D’une certaine manière nous vivons complètement à la marge et je crois que c’est ce qui vous attire beaucoup.

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Assise sur le bord du bocal

  1. Quand on rêve de Saint-Pierre,
    Quand on y va,
    Quand on y vit,
    Ciel comme il est difficile d’en revenir ;
    Je crois qu’on ne s’en remet jamais vraiment,
    Qu’on n’en revient jamais vraiment,
    Et qu’on continue, encore, à en rêver.
    La magie, la mélancolie ;
    Et l’Océan.
    Malgré tout.
    💙

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s